Dans mon jardin extraordinaire...

Comme le début d’une histoire pour toute personne qui entame un cheminement, un questionnement sur soi et sa parentalité.

 

Ce jardin, c’est le vôtre. Il demande mille et une petites attentions quotidiennes pour s’épanouir et grandir. Les graines que vous semez, les fleurs, les fruits que vous récoltez… A l’image des soins que vous, parents, prodiguez auprès de vos enfants. A l’image également de vos besoins, et de tout ce que vous allez mettre en place pour prendre soin de vous. Car comment s’occuper des autres si nous ne nous occupons pas de nous ? Cela a représenté un véritable cheminement dans ma vie de maman et de femme.

Extraordinaire car tout est possible dans ce jardin qui est le vôtre. Et en cela, il est unique. Tout comme chaque parent, chaque famille que j’accompagne. Dans ce jardin, il peut se cacher des petites fées, des lumières qui vous guideront, vous inspireront et vous permettront d’avancer à votre rythme sur le chemin que vous avez décidé d’emprunter…

 

Le temps de s’épanouir.

Le temps pour vous d’être écoutés et accueillis, tels que vous êtes.

Le temps de se questionner, de cheminer et d’aller à la rencontre de ces petits trésors intérieurs qui nous font nous sentir bien...
Tout simplement.

 

" On me dit… sensible, drôle et pleine de vie !

C’est avec beaucoup de bienveillance et d’enthousiasme que je me propose de vous accueillir et de vous accompagner. "

 

" Ce jardin c'est aussi mon histoire, une partie de mon enfance... Ce jardin dans lequel j'aimais jouer à la dînette pour de vrai, où je m'envolais dans le ciel, plus haut que les oiseaux, à la balançoire. Je me revois aider ma grand-mère à cueillir les haricots verts et les équeuter, mettre les sabots remplis de terre le matin pour aller picorer quelques fraises... Ce jardin c'est aussi les Tomates de mon grand-père, le roi de la tomate ! "Des bons gros steaks de tomates". Les carottes sorties de terre et rincée à l'eau claire du robinet pour y croquer dedans. Les gelées de groseille de ma grand-mère... Ce sont mes pieds nus qui ont tant de fois foulé cette herbe. Toutes les fois où je me suis goinfrée de cerises en grimpant en haut de l'arbre. Ce jardin, c'est cette rosée du matin qui dépose un voile humide et délicat sur cette âme champêtre encore endormie. J'ai gardé tellement de souvenirs de ce jardin... mais aussi de sensations et d'émotions. Elles font partie de moi.
Ce jardin, c'est ce sentiment de liberté, ce contact avec la nature qui m'apaise, ces parfums frais, doux et tellement agréables... Ce jardin, il était vraiment extraordinaire... " 
En souvenir, à mes grands-parents, Titine et Pierre. 

  • Facebook Grunge
  • Twitter Grunge